Safari made in Montreuillois Il suffit parfois d’emprunter quelques chemins de traverses et de lever le nez en l’air pour trouver l’évasion et se laisser surprendre. Un sac à dos sur les épaules et une paire de jumelles à la main, vous voilà parti tel un explorateur à la recherche de la linotte mélodieuse ou du pipit farlouse. Dès le mois de juin, si la chance est de votre côté, vous pourrez peut-être même observer les cigognes nourrir leurs petits.

Découvrir la baie d’authie

Le ciel rangeois comme le marais de Tigny-Noyelle sont des zones d’observation idéales pour découvrir les nombreuses espèces locales dans leur habitat naturel. L’exploration se poursuit et les découvertes se succèdent. Petit à petit les embruns se font sentir, on commence à distinguer le clapotis de l’eau se joignant aux cris des mouettes. Ici le temps ralenti et la nature évolue au rythme des marées.
Au bout du chemin vous l’apercevez enfin, le port de la Madelon dans le village de Waben. La rumeur locale nous dit qu’il serait le plus petit port de plaisance de France et c’est bien là ce qui fait tout son charme… À l’écart des habitations, le lieu-dit La Madelon marque l’entrée de la baie d’Authie.
Vous y croiserez sûrement quelques locaux venus profiter de cette bulle de tranquillité et jouir du spectacle de la chaude lumière d’opale jouant avec les reflets de l’eau, le doux son du tangage des bateaux dans les oreilles.

La Baie d’Authie

Au Fil de l’eau et des jardins : la naturehaute en couleur

Sur les berges de l’Authie

De coigneux où elle prend sa source jusqu’àBerck-sur-mer, l’Authie traverse le Pas-de-Calais et la somme sur près de100km, en passant par Nempont-Saint-Firmin, Tigny-Noyelle, Colline-Beaumont.

Son charme n’a rien à envier à celui de la Canche, avec laquelle elle partage de nombreuses similitudes : Les pêcheurs y retrouveront les mêmes espèces salmonicoles, parmi lesquelles la fameuse truite de mer !

Un spot de pêche incontournable

Avec son débit soutenu, l’Authie est constamment alimentée en eaux fraîches et oxygénées, ce qui est idéal pour les espèces salmonicoles telle que le saumon atlantique, la truite de rivière ou la truite de mer, particulièrement rares et recherchés. Dans ces eaux, cette dernière fait le bonheur des amateurs de pêche aux migrateurs ! Mais on y trouve aussi des truites fario et des poissons de seconde catégorie : brochets, gardons, carpes, brèmes… Dont la pêche sera plus accessible aux débutants.

Pour la pêche en étang rendez vous à La truiteSaint-Martin à Colline Beaumont ou à la Base de loisirs et étang de pêche deWaben.

Les jardins

Vous êtes plus havre de paix et nature organisée, pourquoi ne pas vousrendre dans un jardin ?

Bien caché à l’abri des regards, dans le village de Tigny-Noyelle, lejardin Musica Nigella est l’un des rares jardins japonais de la régionHauts-de-France.

Jardin Musica Nigella

« Un authentique jardin japonais » : C’est ainsi queTakenori Nemoto et Olivier Carreau aiment décrire leur création. Inauguré en2009 en présence de l’Ambassade du Japon en France, ce petit coin de Japon enCôte d’Opale est aussi insolite que relaxant !

Esprit Japonais

Entièrement imaginé et conçu par Takenori Nemoto, le jardin Musica Nigellan’est pas immense, mais abrite une cinquantaine d’espèces typiques des jardinsjaponnais traditionnels : azalées, hortensias, érables et cerisier duJapon, bambous … La mousse, indispensable, tapisse une grande partie du jardin,aménagé autour d’un étang traversé par un pont de bois de 5 mètres et d’un jolipavillon de thé près duquel court un ruisseau. Près de l’entrée, l’atmosphèreest plus épurée : bambous, jardin zen, allée de rocaille, pierresnaturelles et pas japonais vous plongent directement dans l’ambiance. Mais laprincipale curiosité du jardin est sans conteste son pavillon de thé.

Un jardin privé

Visiter le jardin japonais de Musica Nigella se mérite ! En dehorsdu festival, le site est accessible sur certain week-end sur rendez-vous.

Vous souhaitez visiter le château du Pas d’Authie ?

Profitez en pour admirer ses jardins : Parc à l’anglaise et jardin à la française dans un ancien potager clos de murs en craie encadrant un château XIXème ainsi que des communs pour partie 17ème et 18ème.  Vous trouverez de quoi assouvir votre curiosité.

Les randonnées au cœur de la nature

Envie de vous ressourcer et de vous balader au rythme de la nature ? Emprunter le sentier du Petit Marais ; Face à la gare où vous débuterez cette boucle de 7,5km. Vous traverserez des sous-bois, longerez le Fliers, apercevrez des prairies et emprunterez une partie du circuit qu’effectuait autrefois le petit train dénommé « Le Tortillard ».

La flore est particulièrement variée : les sous-bois abritent de nombreuses essences d’arbres locaux (sorbier, noisetier, frêne…), certains espaces sont délimités par les saules à tête de têtard et les prairies humides laissent pousser de nombreuses fleurs ! Vous pourrez même observer le héron cendré, grand échassier que vous remarquerez à coup sûr dans les grands pâturage près du Fliers.

Héron cendré

La tour de Groffliers est une belle marche audépart de la cabane de surveillance, face à l’auberge de la Madelon à Waben.Vous démarrerez ce circuit près du port de la Madelon, charmant petit port deplaisance situé à l’embouchure de l’Authie. Un endroit romantique et sauvagepour une randonnée de 12km !

La boucle de la basse vallée vous fera traverserles communes de Tigny-Noyelle et de Colline-Beaumont. Eglises, arboretum,marais… Sont autant de sites à découvrir durant cette boucle de 9km.

La boucle de la Tête de Vallée vous emmène pour9,5km de découverte de la commune de Waben et de ses prairies, bosquets,petites rues de village.