Elle connaît un essor considérable dans l’entre deux guerres notamment grâce à l’architecte René Collard et au duo Robert Bonnefont et Robert Pasquier.

Ces derniers favorisent une certaine cohérence dans le développement de la station à la construction jusque-là anarchique. Aujourd’hui « Les coquillages », « Les vagues », ou encore « Belle étoile » ne sont pas que de jolis noms qui sentent bon les embruns et les vacances, ce sont aussi des villas à l’architecture soignée dont certaines sont les vestiges de ce renouveau urbain.

Château de la Haye

Lors de votre escapade vous croiserez surement le château de la Haye. Ce château qui constitue aujourd’hui le siège de la mairie de Merlimont, a une histoire assez méconnue.
Vous pouvez tout de même admirer l’architecture de ce bâtiment de trois niveaux percés de 13 fenêtres en façade et de 6 lucarnes en œil de bœuf sur la toiture.